Pension à l'herbage 2015-2016

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

La saison de pension s’étale du 15 avril au 15 novembre, soit 210 jours de pâturage. Tous les animaux mis en pension doivent être en règle avec les prophylaxies et l’identification.
Les apports d’engrais (90U d’azote en deux apports), l’entretien des clôtures, l’abreuvement et la surveillance incombent aux propriétaires des prairies. Néanmoins sur indications contraires, écrites, il est possible d’aménager ces dispositions avec une négociation au cas par cas. Afin d’éviter les différends liés à cette mise en pension, il est fortement conseillé de signer un contrat définissant les responsabilités de chacune des parties prenantes. Pour le paiement il est d’usage de verser 50% du prix de la pension à la mise à l’herbe et le reste à la sortie des animaux.

Le prix de pension à l’herbage est donné ci-dessous à titre d’indicatif. Celui-ci doit tenir compte de la qualité des prairies au même titre que l’on tient compte du rendement d’un maïs ensilage lors d’une transaction, et de l’offre et la demande.

Herbage

EN BÂTIMENT
Les prix indiqués reposent sur un rationnement à base de maïs ensilage, soja, foin, paille.

Herbage2

Il est nécessaire d’y ajouter le travail, la mécanisation, l’eau, le logement…

Toutes les émissions dans la médiathèque