Editorial du 10 octobre 2014

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Avis aux amateurs !

LaurentDegennePetitUne haie de pâture, une jachère mellifère, une bordure de bois, c’est de la biodiversité. Mais ça c’était avant. Avant que le ministère ne sorte froidement une liste d’éléments pour aménager le verdissement version nouvelle Pac. Exit la biodiversité et la production, place à la friche !
Comment expliquer que tout ce qui faisait la biodiversité jusqu’en 2014 ne compte plus ? Comment expliquer qu’un tour de bois ou une haie de pâture n’a plus d’intérêt écologique. Lors de la parution du règlement européen, en juin 2013, la Fnsea portait déjà cette difficulté. Depuis, au niveau national, régional ou départemental, il n'y a pas un parlementaire qui n’ait été alerté, pas un préfet, pas un conseiller du ministre qui n'ait été mis en garde ! Et tout cela balayé par un «ça va aller» du ministre. C’est comme la transparence des Earl et comme la surprime des 52 premiers hectares. «Ça va aller», a-t-on entendu pendant des semaines, des mois. Sauf que là encore à la fin, ça ne va pas. Nous sommes des professionnels, y compris de l’environnement. Le ministre et son cabinet sont des amateurs, plus obsédés par la déclaration politicarde que par l’économie de leur secteur. Que chacun prenne ses responsabilités avec ce qui se profile, ce retour à la jachère, pire à la friche, car il faudra que ces zones soient en friche et que les champs adjacents soient parfaitement propres. Moi, je prends les miennes : pas de SIE en 2015, ni après. Il est encore temps de trouver des solutions alors avis aux amateurs.

Laurent Degenne Président de la Fdsea

Toutes les émissions dans la médiathèque