Editorial du 11 décembre 2015

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Responsables

FrancoiseCretePetitLe second tour des élections régionales, qui aura lieu ce dimanche, revêt à plus d’un titre un caractère exceptionnel. Chacun voit l’enjeu du passage à la grande région, de la fusion du Nord-Pas-de-Calais et de la Picardie. Peu de concitoyens touchent du doigt les compétences des conseils régionaux, compétences fondamentalement élargies en matière de développement agricole. Tous y voient le miroir des craintes nationales en matière d’insécurité physique, sociale ou morale. Enfin, le scénario de la dernière semaine avec les différents scores, les listes éliminées et le désistement complètent la théâtralisation de ce scrutin. Quelle peut être notre message, à nous, syndicat majoritaire ? Je n’en vois qu’un, celui d’appeler toutes et tous à être responsables. D’abord, nous, électeurs. Jusque dimanche soir, les élections nous appartiennent, et nous devons être responsables : à notre niveau, être responsable, c’est d’abord aller voter, et ensuite éprouver de la sérénité après avoir voté. Ensuite, le scrutin appartiendra à la liste élue, et là, ce sera à elle d’être responsable. Pour l’un, la responsabilité sera d’agir en ayant à l’esprit l’attente, l’urgence et la mise en garde exprimée au 1er tour. Pour l’autre, la responsabilité sera d’agir vraiment pour la région, dans l’intérêt commun et avec tous. Pour chacun, la responsabilité sera d’agir durablement dans la région, pour la région. Que la région soit un laboratoire d’idées progressistes et de méthodes nouvelles, oui, qu’elle soit un tremplin vers d’autres scrutins nationaux, non ! L’heure est grave, solennelle. L’histoire retient avec respect ceux qui ont su mettre leur responsabilité à la hauteur des enjeux, et avec mépris, ceux qui ont profité des enjeux pour leur carrière personnelle. Alors, dimanche, soyons tous responsables, et alors, à cette condition, nous pouvons en exiger autant de ceux qui seront élus !

Françoise Crété Présidente de la Fdsea

Toutes les émissions dans la médiathèque