Editorial du 4 mars 2016

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Sur le terrain

FancoiseCette semaine, nous avons tenu l’assemblée générale de la FDSEA de la Somme, en plein Salon de l’agriculture. C’est une façon pour nous d’exprimer nos réserves visà- vis du volet «people» du Salon. Les éleveurs qui présentent leurs animaux, les producteurs locaux et les régions qui mettent en avant leurs produits, tout ça, c’est normal, et c’est une belle vitrine. Mais que cette vitrine serve de théâtre aux déclarations d’amour bidon des élus en place ou challengers, aux grandes enseignes de l’alimentation et de la distribution qui s’y présentent blancs comme neige, alors que leurs méthodes et leur considération font qu’ils sont tout sauf des partenaires de l’agriculture. Nous avons préféré rester sur le terrain. Sur notre terrain. C’est sur notre terrain qu’on peut et qu’on doit continuer certains combats, comme celui des relevés de prix en supermarchés, et des blocages si besoin ; comme celui des charges où il nous faut à la fois des mesures nationales, mais aussi des aménagements locaux, comme celui de la communication, où individuellement et collectivement, nous devons continuer à éclairer le consommateur pour garder sa confiance car, en local, on peut aussi faire les tours de table nécessaires pour aider l’un d’entre nous à passer le cap. Enfin, sur le terrain, on peut faire de drôles de rencontres. L’ouverture du Salon a été chaude pour le président de la République et dans ses déplacements, il peut en avoir des échos ou des rappels. Peut-être en aura-t-il eu un ce jeudi…

Françoise Crété Présidente de la FDSEA

Toutes les émissions dans la médiathèque