Ault, Saint-Valéry : Mission locale et service de remplacement

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Les participants à l'assemblée d'Ault-Saint Valéry.

Régis Brunet et Frédéric Richard, respectivement président cantonal de Saint-Valéry et d'Ault, ont fait comme de coutume assemblée commune, avec la participation de Laurent Degenne, président de la Fdsea.
Ils avaient demandé pour l'occasion à la Mission locale Picardie Maritime de venir expliquer son rôle aux agriculteurs présents. Avec quarante salariés et deux bureaux situés à Abbeville et Friville-Escarbotin, la Mission accueille, informe, oriente et accompagne les jeunes de 16 à moins de 26 ans sortis du système scolaire. Incluant des volets emploi, formation et social, elle construit avec ces jeunes un parcours personnalisé vers l’emploi. Ce qui leur permet de surmonter les difficultés qui font obstacle à leur insertion sociale et professionnelle. Les participants à l'assemblée en ont profité pour soulever la difficulté d’embaucher des apprentis au sein des exploitations agricoles : beaucoup de règlementations accompagnées d’un manque de motivation et d’implication des jeunes.
Côté main-d’œuvre, Régis Brunet a présenté aux adhérents le service de remplacement du Vimeu qui depuis près de 30 ans peut fournir un remplaçant à l'exploitant en cas de maladie, accident, formation, congé maternité et paternité, mandat professionnel. Il fonctionne grâce aux aides et subventions de différents organismes. Avec deux salariés à temps complet et une douzaine de salariés à temps partiel, ce service étend son activité sur quatre cantons.
Côté prix, l’adhésion annuelle s’élève à 60 euros et une journée de travail à 125 euros.
Aujourd’hui, la demande des agriculteurs stagne, mais force est de constater un manque de bénévoles pour l’élevage.
Cette assemblée était pour partie concernée par les problématiques des Bas-champs, notamment la demande de classement en zone bénéficiaire des Ichn (indemnités compensatrices de handicaps naturels). Laurent Degenne a expliqué comment ce dossier est défendu par la Fdsea et il a recueilli l'avis des exploitants concernés.

Toutes les émissions dans la médiathèque