La Fnsea lance sa nouvelle campagne sur l’emploi en agriculture

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Douze mille affiches visibles pendant un mois dans toute la France rurale.

Xavier Beulin et Claude Cochonneau présentent la campagne de communication.

Al’heure où le pic des trois millions de chômeurs vient d’être dépassé en France, la Fnsea en - tend rappeler que l’agriculture, elle, n’est pas en panne d’emplois. Avec ses 70 000 postes à pourvoir et son taux d’insertion record de 93% à l’issue des formations agricoles, le secteur a le vent en pou pe, mais peine pourtant à attirer : seuls 14% des Français pensent en effet que l’agriculture est un secteur qui recrute. Une idée reçue que le syndicat agricole majoritaire veut mettre à bas : il a lancé le 23 octobre une nouvelle campagne de communication sous le slogan «Les métiers de l’agriculture : ils font tourner la tête». Avec cinq affiches sur les thèmes de la croissance économique, du commerce extérieur, de l’emploi, de la gestion des territoires, du développement des zones rurales, ainsi que du patrimoine culturel et gastronomique français, la Fnsea ambitionne de «redonner des couleurs» aux 80 métiers agricoles existants, a indiqué son président, Xavier Beulin. «Ce sont des métiers d’avenir», à en juger par les besoins alimentaires qui vont perdurer et les nouveaux défis (bioénergie, biomatériaux etc.) à relever, a-t-il expliqué. Douze mille affiches vont ainsi être visibles pendant un mois dans les campagnes françaises. Car, con trairement à 2008, et son précédent plan de communicacommunication, le syndicat veut taper directement dans sa cible : les milieux ruraux.


Mettre l’emploi sur le devant de la scène


Par ailleurs, cinq visuels représentatifs de l’agriculture française, sur le lait, le vin, les céréales, les fruits et légumes et la viande seront diffusés dans la presse quotidienne régionale et dans la presse agricole départementale dans le courant du mois de no vembre. Sans ou - blier une page Web sur les sites emploi agricole des partenaires : l’Apecita et le Fafsea. Le tout complété par des stickers pour promouvoir la campagne, augmenter son impact.
Pour compléter son action, la centrale organise quinze colloques régionaux d’ici au 20 décembre, à destination des employeurs agricoles. «Nous voulons remettre l’emploi sur le devant de la scène», a commenté Claude Cochonneau, président de la commission de l’emploi de la Fnsea. Et l’urgence est bien là, a-t-il ajouté, au regard des mesures prises par le gouvernement, dans le projet de loi de finances pour 2013 : elles visent, selon lui, à «enlever des sources de compétitivité» aux entreprises employeurs de main-d’oeuvre. Sur près de 5 millions d’emplois localisés en milieu rural, 3,5 millions sont liés à l’agriculture, dont 1,7 million à la production.

Toutes les émissions dans la médiathèque