Mobilisation pour défendre un projet de porcherie

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Une fois de plus, une association de riverains empêche un projet d'élevage d'aboutir. Cette fois l'affaire se passe dans le Pas-de-Calais. Aurélie Bridault, une jeune agricultrice d'Heuringhem, s'est lancée il y a quatre ans dans la construction d'une porcherie pour 280 truies «naisseurs-engraisseurs» hors agglomération. Après plusieurs tentatives, elle a obtenu son permis de construire en septembre 2011. Une association de riverains, créée pour la circonstance, a alors engagé une véritable guerre psychologique contre ce projet et l’élevage en général. Une requête déposée en juillet 2012 au Tribunal administratif a débouché sur l’arrêt des travaux en octobre 2013. Et le permis de construire vient d'être partiellement annulé ce mois-ci avec l’obligation de déposer une demande de permis de construire modificatif. Il faut savoir qu'à cette date 300 000 € de travaux ont déjà été engagés.
Devant cette obstruction, la Fdsea du Pas-de-Calais a décidé d'agir. Elle a organisé mercredi 24 juin une marche de soutien durant laquelle Aurélie a déposé le permis de construire modificatif en mairie d’Heuringhem. Par cette marche, les agriculteurs ont aussi manifesté leur droit d’entreprendre et de travailler. La Fdsea de la Somme s'est associée à cette action. Un déplacement en bus a été organisé.

Toutes les émissions dans la médiathèque