Aides Pac : un rapport explosif de la Cour des Comptes européenne

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Ayant examiné l’efficacité du régime de paiement unique à la surface en tant que système transitoire d’aide aux agriculteurs dans les nouveaux Etats membres, la Cour des comptes européenne dresse une liste de bénéficiaires «n’exerçant qu’une activité agricole marginale». «Il s’agit entre autres de sociétés immobilières, d’aéroports (Pologne, Roumanie), d’entreprises forestières, d’associations de chasseurs, de clubs de pêche ou de ski (Hongrie, Pologne et Slovaquie)», pour lesquels la Commission et les Etats membres visités «ne disposent d’aucune information sur le nombre précis de ces cas ou sur leur incidence financière».
En 2010, la Cour a néanmoins constaté qu’en Pologne, 1345 associations de chasseurs avaient bénéficié d’une aide globale de 2,54 millions d’euros correspondant à 19 000 hectares agricoles.
Pire, la Cour a estimé qu’en 2010 «4,25 millions d’euros avaient été payés pour 25 000 ha de terrains militaires».
En fait, la définition de l’agriculteur apparaît assez extensive dans les pays d’Europe centrale et orientale.

Toutes les émissions dans la médiathèque