Eleveur laitier demain : nouveau contexte, nouvelles stratégies !

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Dans moins d’un an, les quotas disparaitront pour de bon. Les éleveurs doivent s’y préparer et adapter la stratégie de leur exploitation.

Instaurés en 1984 par l’Union Européenne dans le cadre de la PAC, les quotas laitiers permettaient une maîtrise des volumes de lait produits. A compter du 1er avril 2015, les quotas n’existeront plus et les producteurs devront travailler avec des prix et des volumes proposés par les laiteries en lien avec leur contrat. La filière laitière va donc évoluer d’une production administrée à une logique de contrats entre industriels et producteurs. Ce nouveau contexte génère un climat d’incertitudes et un questionnement sur l’avenir de la production laitière régionale ou encore sur les décisions à prendre au sein des exploitations.

Les éleveurs vont devoir s’adapter progressivement à l’après quotas. Ils vont devoir prendre en compte la stratégie de leur laiterie, les marchés mondiaux pour gérer leur propre entreprise. Ils vont donc devoir bien réfléchir leur projet, son évolution tout en se donnant une ligne de conduite et des objectifs professionnels et personnels. Chaque situation est différente. Toutefois, la perspective de 2015 nécessite d’engager une réflexion autour de la mise en oeuvre de moyens permettant d’optimiser son système, se saisir des opportunités et de sécuriser son revenu.

Les organismes agricoles de la Picardie ont ainsi travaillé sur la fin des quotas et ont mis en place des réunions à destination des producteurs de lait pour leur donner des réponses à leurs questions, mais aussi les amener à réfléchir à leur projet qu’il soit à volume constant ou pas (voir ci-dessous).

Quatre journées pour les producteurs de lait
Les organismes agricoles de la région Picardie organisent quatre réunions «Eleveur laitier demain : nouveau contexte, nouvelles stratégies !»
- Comment fonctionnent aujourd’hui les marchés des produitslaitiers ?
- Quelles perspectives pour les années à venir ?
- Quelle est la stratégie de ma laiterie et quelles relations auraisjeavec elle demain ?
- Combien pourrais-je produire sur mon exploitation sil’opportunité m’en est offerte, et pour quels résultats ?
- Quelle organisation du travail mettre en place pour conciliercompétitivité et qualité de vie ?


Si vous vous posez ce questions, n’hésitez pas à participer à l’une des quatre réunions organisées en Picardie avec les acteurs de la filière laitière régionale.

Elles se dérouleront les :
Mardi 3 juin 2014 à Canny sur Matz (60)
Mercredi 4 juin 2014 à Ailly le Haut Clocher (80)
Jeudi 4 septembre 2014 à Grandvilliers (60)
Lundi 15 septembre 2014 à Vervins (02)
Pour tout renseignement ou pour vous inscrire à l’une de ces quatre réunions, contactez le GIE lait-viande Nord-Picardie au 03 22 33 69 44 ou par mail gie.lvnp@wanadoo.fr.

Toutes les émissions dans la médiathèque