Les éleveurs relèvent les prix des produits laitiers

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Des engagements ont été pris lors des tables rondes du 28 juillet et du 1er octobre pour la filière laitière. Toutefois, pour les éleveurs, les répercussions sur le prix du lait restent à la fois opaques et partielles. «Il manque des euros qui semblent s’être dilués en particulier au sein de certaines entreprises de la transformation. Nous ne pouvons admettre que ces euros, qui devraient revenir aux producteurs, soient empochés par les entreprises, ou encore utilisés pour gagner des parts de marchés au travers de promotions en magasins, en particulier sur les marques nationales», selon un communiqué de la FNPL (Fédération nationale des producteurs de lait). La FNPL a donc lancé un mot d’ordre national pour effectuer des relevés de prix dans les grandes surfaces. Les membres de l’UPLP et de la section des agricultrices de la FDSEA de la Somme ont ainsi mené des enquêtes entre le 9 et le 14 novembre dans les différentes enseignes du département. Cellesci portaient sur les laits UHT ½ écrémé (1er prix, MDD et marques nationales, avec ou sans promotion), ainsi que d’autres produits laitiers.
D’après les premiers relevés, le prix du lait premier prix a augmenté. Il s’élève désormais à 0,67 euro le litre. Cependant, certaines promotions effectuées dans des magasins cassent les prix. Ceux-ci peuvent alors descendre à 0,59 euro le litre.

Toutes les émissions dans la médiathèque