Ovins : un fonds d’investissement pour l’installation et le développement

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

La Fédération nationale ovine fait le tour des régions.

La «Reconquête ovine» une dynamique collective et partenariale.

L’assemblée régionale de la FNO (Nord-Picardie, Ile de France, Haute Normandie) s’est tenue début février à Amiens, avec la participation de Franck Dieny, membre du bureau FNO. Abordée en premier lieu, la situation des marchés est caractérisée par une consommation morose et une reprise de la pression à l’importation. Les mauvaises conditions climatiques (notamment en Angleterre et Irlande) ont entraîné la rétention et donc le report d’un grand nombre d’agneaux. Ce sont ces agneaux – plutôt âgés- qui arrivent maintenant sur le marché à très bas prix. Face à ce problème conjoncturel la FNO à pris l’initiative d’une rencontre entre Anglais, Irlandais, Espagnols et Néozélandais pour trouver une solution.
D’autre part à la demande de la FNO, le bureau Interbev ovin a acté l’organisation de promotions en magasin pour relancer la consommation de viande d’agneau. Les producteurs ont été invités à se mobiliser pour accompagner les opérations d’animations.

Cotations, PAC, sanitaire, identification…
De nombreux dossiers ont été présentés lors de cette rencontre. La réforme des cotations, entrée en vigueur le 15 janvier 2013, se base maintenant sur deux zones, Nord et Sud. Un rappel a été fait sur la réglementation de l’aide ovine et les conditions à remplir pour bénéficier de la majoration. La FNO à proposé une majoration renforcée pour les JA et les signes de qualité en 2014. A noter que le ratio de productivité minimale est pour cette année de 0,7 (agneaux/brebis). D’autre part le dossier PAC doit être déposé pour bénéficier pleinement de l’aide.
A propos de la réforme de la Pac, les positions du syndicalisme ovin ont été rappelées. Compte-tenu de la convergence, d’un éventuel déclassement de certaines zones, des excès de contraintes sur l’herbe… la seule politique efficace pour la FNO reste l’aide couplée à la brebis et aux surfaces qu’elles exploitent.
Le dossier «prédateurs» a aussi été évoqué. Même si nos régions ne sont pas concernées, c’est un dossier qui demande une action collective et solidaire. «Il s’agit d’un dossier très politique qui illustre l’impact de lobbies de minorités» et qui coûte néanmoins 15 millions d’euros par an.
Concernant le virus de Schmallenberg, les GDS vont contacter les élevages adhérents et officiellement atteint pour les informer des modalités et critères d’éligibilité à l’indemnisation mise en place.
Face au rapprochement de l’échéance du 1er juillet 2013 où les boucles électroniques ne seront plus subventionnées la FNO a entrepris de faire le bilan de l’identification afin de connaître les marges de manœuvre et les solutions possibles pour en réduire le coût aux éleveurs.

Faciliter le financement de projets
La deuxième partie de cette rencontre était axé sur le dispositif mis en place par la FNO pour accompagner les projets d’installation ou de développement en secteur ovin. Partant du constat que dans un contexte bancaire contraignant le financement par endettement ne peut plus être la solution unique d’accompagnement des projets d’installation ou de développement, la FNO a collaboré avec Labeliance Invest pour faciliter le financement de projets. Ce nouvel outil «Labeliance Agri» (produit financier de diversification patrimoniale) a pour objectif d’apporter des fonds propres aux projets d’éleveurs ou futurs éleveurs en complément des solutions de financement classiques.

Reconquête ovine
Les participants ont également pris connaissance de tout le travail réalisé au travers de l’action «Reconquête ovine». Cette dynamique collective et partenariale s’est fixée trois principaux axes de travail : communiquer sur l’élevage ovin, apporter une aide technique aux éleveurs et techniciens avec l’enjeu d’améliorer les résultats des exploitations, accompagner la création de troupes.

 

DES SITES à UTILISER

  • www.reconquete-ovine.fr (dix vidéos sur les gestes techniques, fiches techniques, guide des bonnes pratiques, coûts de production…).
  • jedeviensberger.com (kit pédagogique sur le métier, l’élevage, intervention en lycées….
  • www.labelianceinvest.fr (communication sur le nouveau mode de financement).
  • www.nosbrebis.fr (l’actualité du secteur ovin).

Toutes les émissions dans la médiathèque