Contrôles PAC : se former pour mieux se préparer

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Comme tous les ans, l’attribution des aides PAC est conditionnée au respect des règles de la conditionnalité. Depuis cet été, les contrôles se poursuivent dans le département et l’appréhension des agriculteurs s’intensifie. Pour les aider à mieux vivre cette période, des formations ont été proposées par la fédération.

«J’ai souhaité participer à la formation pour connaître les différents points de la réglementation, savoir comment se déroule un contrôle et découvrir mes propres axes d’amélioration», a déclaré l’un des trente-neuf participants. La formation avait deux principaux objectifs : revoir l’ensemble des points de contrôle, domaine par domaine, et permettre aux agriculteurs de situer leurs propres exploitations par rapport à la réglementation, au travers d’un autodiagnostic. Ces rencontres sont également l’occasion de confronter ses expériences et de faire remonter les besoins du terrain.

Un sentiment de suspicion permanent
Si 14 agriculteurs sur 39 n’avaient jamais eu de contrôles sur la conditionnalité et exprimaient un réel besoin de découvrir le détail de la réglementation, environ 16 exploitants n’attendaient que de la remise à jour des formations. Les participants ont pu partager leurs expériences en termes de contrôle. Si certains d’entre eux n’ont pas rencontré de réelles difficultés, la plupart déplorent un clair sentiment de suspicion des corps de contrôle à l’égard de l’agriculture. Pour ces agriculteurs, les points de contrôle sont nombreux et l’anticipation est de mise.

Bien se préparer aux contrôles …
Au cours des formations, les exploitants ont pu réaliser un autodiagnostic pour les cinq sous-domaines de contrôle. Les principaux axes d’amélioration cités ont été les suivants :
- Ranger son armoire à pharmacie et son local phytosanitaire
- Vérifier les contrôles techniques de son robot de traite et de son pulvérisateur
- Bien réaliser le calcul de son potentiel de rendement pour chaque culture (la moyenne des cinq ans, sans la meilleure et sans la pire)
- Bien mettre à jour son plan de fumure et son cahier d’épandage
- Inscrire ses numéros d’ordonnances sur le registre phytosanitaire
- Inscrire les numéros d’AMM sur le registre phytosanitaire.

… et relativiser !
Au sortir des journées de formation, la mise en lumière de ses propres axes d’amélioration a semblé dédramatiser les contrôles. Seize personnes ont exprimé un réel besoin de formation et de diffusion d’information en continu, condition préalable pour se sentir serein en cas de contrôle. Outre la participation aux formations, certains chiffres permettent de relativiser les contrôles. En 2014, pas moins de 262 exploitations sur les 339 contrôlées en 2014 n’ont eu aucune pénalité à l’issue de leur contrôle.
Les participants aux formations ont également insisté sur l’aspect rassurant de l’utilisation de plus en plus fréquente des logiciels de gestion des exploitations. En effet, plus de la moitié des polyculteurs font appel à un logiciel, notamment pour réaliser leur registre phytosanitaire, leur plan prévisionnel de fumure ou encore leur cahier d’épandage.


Etre soutenu par la Fédération
Enfin, les attentes vis-à-vis de la fédération des exploitants concernent pour 16 agriculteurs la vulgarisation de la réglementation tout au long de l’année. 14 souhaitent pouvoir bénéficier de conseils plus ciblés juste avant le contrôle (vérification de documents, réponses à des questions de dernière minute). Les participants expriment également la volonté d’être soutenu après le contrôle, en cas de contestation, voire de recours.

Controlepac

Chiffres des contrôles 2014
339 exploitations contrôlées dans la Somme
118 exploitations avec au moins une anomalie constatée
77 exploitations avec au moins une pénalité
Vigilance : sur 83 exploitations contrôlées sur l’identification bovine, 53  exploitations ont une anomalie. L’anomalie est pénalisante pour 16 d’entre elles !

Toutes les émissions dans la médiathèque