Profitez des aides aux investissements agro-environnementaux

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Création d’éléments paysagers, amélioration des pratiques agricoles.

Les projets de création d’éléments paysagers ou d’amélioration des pratiques agricoles bénéficient du soutien financier de la Région et de l’Union européenne, et sont accompagnés par les chambres d’agriculture de Picardie. Profitezen avant la fin 2013, les modalités futures étant incertaines.

Des aides complémentaires aux dispositifs agro environnementaux

Depuis plus de quinze ans dans le cadre de «Gestions de Territoire ®», les chambres d’agriculture de Picardie, avec leurs partenaires chasseurs, forestiers et écologistes, aident les agriculteurs pour des projets concourant à améliorer la qualité de l’eau, limiter l’érosion du sol et préserver la biodiversité. Au-delà des MAET (mesures agro-environnementales territorialisées) d’autres investissements sont possibles : le plan végétal environnement (PVE), les investissements non productifs et le soutien à l’agroforesterie.
Mise en place de parcelle d’agroforesterie.

Soutien à l’agroforesterie (mesure 222)
Le principe de l’agroforesterie est d’associer sur une même parcelle, production agricole annuelle (culture ou prairie) et production à long terme par les arbres (bois d’oeuvre ou énergie). Les parcelles agroforestières concilient enjeux agricoles, forestiers et environnementaux. L’aide prend en compte les coûts d’aménagement de la parcelle (conception du projet, élimination de la végétation existante, préparation du sol, fourniture, mise en place et protection des plants). Le taux d’aide s’élève à 70% pour des montants de projets compris entre 2 000 et 50 000 euros.

Mise en place d’investissements agro – écologiques en bordure de cours d’eau.

Investissements non productifs (mesure 216)
Ces aides permettent la création et la préservation de sites environnementaux sensibles en zone agricole (foyers de biodiversité, cours d’eau…). Achat et pose de clôture pour la mise en défens des zones sensibles, création de mares, mais aussi plantation de haies et de dispositifs végétalisés dans le cadre de projets collectifs en zones définies au niveau régional peuvent être soutenues. Le taux d’aide va de 60% à 80% pour des projets entre 500 et 50 000 euros.

Plan végétal environnement (mesure 121 B)
C’est un dispositif d’aides aux investissements à vocation environnementale pour le secteur végétal. Il permet d’acquérir du matériel de substitution aux traitements phytosanitaires (bineu se, herse étrille, etc.), de mesure et détermination des besoins en eau (tensiomètre, recyclage et traitement d’eau, etc.), d’arrosage en systèmes maraîchers et arboricoles (système goute à goute), d’implantation de haies et d’éléments arborés ou encore de lutte biologique (filet, etc.). La Région utilise cet outil financier afin d’appuyer les agriculteurs dans des démarches d’amélioration et d’adaptation des pratiques pour l’environnement. Le taux d’aide va de 30% à 40% pour des projets compris entre 4 000 et 30 000 euros.

Conditions d’éligibilités et informations pratiques
Tout dossier devra être en cohérence avec les enjeux identifiés par un diagnostic «Gestions de Territoire®». Les bénéficiaires devront souscrire les «engagements pour un développement durable» du Conseil régional de Picardie. Pour en savoir plus, contactez la chambre départementale d’agriculture.

Toutes les émissions dans la médiathèque