Attention aux arnaques !

Retour Partager sur facebook Partager sur tweeter Imprimer l'article
Envoyer l'article par e-mail

Envoyer cet article par mail

Fermer

250 signes(s) restant(s)

 

* champs obligatoires

Arnaques aux sentiments, arnaques à la vente en ligne, arnaques aux annuaires… restez vigilant !

Par téléphone, fax ou sur internet, les arnaques deviennent monnaie courante.

De nombreux types d’arnaques existent, que ce soit par internet, par courrier ou par téléphone, attention ! Ces arnaques font de plus en plus de victimes, les arnaqueurs s’en prennent à la vulnérabilité et aux sentiments des gens.
Sans en avoir conscience, des personnes donnent de l’argent ou des biens en attendant une contrepartie qu’ils ne reçoivent jamais. Voici quelques exemples d’arnaques que l’on rencontre le plus souvent, les signes pour les déceler et quelques conseils pour les éviter.

Quelques signes pour déceler une arnaque aux sentiments sur les sites de rencontres
Si les sites de rencontre permettent parfois de rencontrer l’âme soeur, ils regorgent aussi d’arnaqueurs «professionnels», aux méthodes peu scrupuleuses, mais décelables aux signes suivants :
- votre contact manifeste rapidement ses sentiments à votre égard : les arnaqueurs vont vite car ils n’ont pas de temps à perdre
- votre contact travaille à son compte dans l’import-export et doit se déplacer quelques jours à l’étranger : cela correspond à un début de scénario typique pour une arnaque.
- sa webcam ne marche jamais : de cette façon, on ne sait pas que la photo sur le profil du site de rencontre ne correspond pas à la personne qui vous parle. - votre contact demande rapidement à passer en dialogue sur MSN : cela lui évite de payer l’abonnement du site de rencontre.
- après quelques échanges votre contact vous demande de l’argent en urgence et vous êtes la seule personne au monde à pouvoir l’aider : culpabilisation et mise sous pression sont deux techniques utilisées pour vous pousser à envoyer une somme d’argent.

Quelques signes d’arnaques sur les sites de vente en ligne du type «leboncoin»
Que vous soyez vendeur ou acquéreur sur ce type de site, attention, les arnaques peuvent se faire dans les deux sens. Les signes d’alerte sont les suivants : si les emails sont criblés de fautes d’orthographe et de grammaire ; lorsque les personnes sont absentes de leur domicile, mais qu’elles rentrent bientôt ; lorsque l’intéressé habite à l’étranger, typiquement en Afrique ; lorsque l’intéressé veut payer par mandat cash ; lorsque vous recevez un SMS avec le numéro 1 01 35.

Les arnaques aux annuaires
Vous recevez chez vous un formulaire pré rempli avec vos coordonnées qui ressemble à un formulaire administratif, parfois il peut y avoir un logo de la France en bleu, blanc, rouge. Tout est fait de façon à ce que la personne qui reçoit ce courrier pense que c’est un formulaire qu’il doit remplir et retourner rapidement. Les textes sont en général écrits en petits caractères de couleur bleu et sont pratiquement illisibles. Au dos du formulaire, un texte gris clair tout aussi illisible expose les conditions et le tarif qui s’applique lorsqu’on renvoie le papier. Ce sont souvent des entreprises dont le siège social se trouve en Espagne. En retournant ce papier signé, vous vous engagez à payer l’inscription de vos coordonnées sur un annuaire quasi inexistant pour une somme pouvant aller jusqu’à 1000€ par an.

Les arnaques aux emails
Méfiez-vous des emails de la part d’EDF, d’assurances et autres organismes qui vous sont familiers car il peut justement s’agir d’arnaque. Si cet email vous affirme qu’il vous faut communiquer vos coordonnées bancaires parce qu’elles ont été perdues, ou encore s’il y a eu un trop perçu et qu’ils veulent vous rembourser… Ce sont des fausses entêtes, il ne s’agit en aucun cas des vrais organismes : ces derniers ne vous demanderont jamais vos coordonnées bancaires par email. Dans le doute, appelez votre interlocuteur habituel avec un numéro de téléphone inscrit sur une facture (et non le numéro inscrit sur l’email frauduleux).

Les arnaques téléphoniques
Si vous recevez des appels et des messages dont le numéro commence par 0899… ou 0897…, ne rappelez pas et ne répondez pas : il s’agit de numéros surtaxés facturés 1,34€ ou plus. Cette arnaque perdure depuis plusieurs mois et touche énormément de personnes. Outre des appels, vous pouvez aussi recevoir des SMS dans lesquels il est écrit que vous êtes l’heureux gagnant d’un tirage au sort et qu’il faut rappeler le 08 99… ou encore un mystérieux SMS d’un ami de longue date qui vous demande de le rappeler au 08 99… Malheureusement il n’y a pas grand-chose à faire à part les ignorer. Si les messages proviennent d’un numéro à 5 chiffres, vous pouvez envoyer par SMS le mot «STOP» à ce fameux numéro (cout d’un SMS) et vous recevrez un message de désinscription. La loi oblige le destinataire à vous désinscrire, mais cette alternative vous permet de vous désinscrire pour ce numéro uniquement.

Vous êtes victime d’une arnaque ?
Vous avez des droits et il est recommandé de contacter des associations de consommateurs qui prendront votre histoire au sérieux. Si votre histoire va trop loin n’hésitez pas à consulter un conseiller juridique qui pourra vous donner des conseils pour sortir d’une arnaque. Vous pouvez aussi déposer plainte auprès des services de la police ou de la gendarmerie. Il reste malgré cela, très difficile de récupérer son argent lorsqu’on a été victime d’une arnaque, en effet il est en général impossible de trouver la réelle identité de l’escroc.

Quelques conseils de vigilance pour éviter d’être victime d’arnaques en tout genre


Sur les sites de ventes en ligne, vérifiez au préalable l'image de l'annonce pour voir si elle est en adéquation avec celle d'un produit officiel. Portez votre attention sur l'identité de la personne, ne pas hésiter à taper le nom ou le pseudo utilisé dans un moteur de recherche, vous verrez rapidement si c’est un nom qui revient souvent dans des cas d’arnaques. Ne communiquez pas vos coordonnées bancaires : même si la personne à qui vous parlez vous paraît être quelqu’un de sérieux il ne faut absolument pas communiquer ce type de données. Ces informations peuvent être détournées afin de vider votre compte et lorsque vous vous en apercevrez il sera trop tard. Si on vous demande de payer sans contrepartie concrète ou par des moyens douteux, refusez ! Vous risquez de ne pas revoir votre argent ou de ne pas recevoir la contrepartie promise. Sur certains sites de ventes en ligne, les vendeurs et acheteurs sont notés ce qui permet de se rendre compte du sérieux de la personne. Le meilleur moyen pour conclure une vente, c’est encore de rencontrer la personne. Vous serez certain d’obtenir soit la marchandise, soit la somme d’argent demandée et vous garder la possibilité de changer d’avis. N’hésitez pas à demander à une deuxième personne de venir, elle vous servira de témoin en cas de problème.
En général, ne donnez pas vos coordonnées et pièces d’identité si vous n’êtes pas absolument sûr de la personne ou de l’organisme à qui vous les envoyez, et lisez bien les documents dans leur intégralité avant de les signer et de les renvoyer ; cela pourra vous éviter de vous retrouver engager contractuellement sans en avoir conscience. En cas de doute, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un proche ou encore auprès de quelqu’un de compétent en la matière. En général la police et la gendarmerie connaissent bien les différents types d’escroqueries.

Toutes les émissions dans la médiathèque